Céréales bébé avis : pourquoi je déconseille

Céréales bébé avis - À partir de quel âge ?


Personnellement, je ne conseille pas la plupart des céréales avec ou sans gluten avant l’âge de 10-12 mois de manière quotidienne. Je ne dis pas que ma fille n’en a jamais eu, elle en a occasionnellement 1 fois par semaine si ce n’est toutes les 2 semaines. Je n’en suis pas fan et voici pourquoi.

Le gluten moderne est très difficile à digérer que ce soit pour les adultes, les enfants et les bébés. Vis-à-vis de ma fille, je souhaite donc attendre que son système digestif soit un peu plus développé avant d’introduire de manière quotidienne les céréales.

Le microbiote

Savez-vous que la plupart des maladies commencent par une mauvaise santé intestinale ? Notamment les maladies auto-immunes, les allergies et les maladies mentales sont pour la plus part causées par une paroi intestinale et un microbiote détériores. 

De plus, le lourd calendrier vaccinal imposé met le système immunitaire à rude épreuve. Je mets donc tout en œuvre pour préserver la bonne santé des intestins de ma fille, sachant que 70% du système immunitaire se trouve dans la flore intestinale.

Pour renforcer son système immunitaire, je conseille d’ailleurs une cure d’un mois en septembre et en janvier de probiotiques adaptés aux bébés et aux enfants comme les probiotiques junior de chez Copmed ou Lactibiane en pharmacie.

Pour sa santé, je préfère me concentrer sur la maturation de sa flore intestinale avant d’ajouter quelque chose de difficile à digérer ! Les céréales et légumineuses contiennent de l’acide phytique, qui est difficile à décomposer, et inhibe l’absorption de micronutriments. C’est pourquoi il faut les cuisiner correctement avant de les consommer par trempage / germination. Voir mon article sur le trempage des céréales, légumineuses et oléagineux pour en savoir plus.

Les céréales infantiles

Malheureusement, les céréales infantiles pour bébés font souvent les premiers aliments recommandés pour bébé dès 4 mois histoire de les caler pour qu’il fasse sa nuit (cela a le don de me faire partir au quart de tour, mais c’est un autre sujet que je n’aborderai pas dans cet article).

Pour revenir aux céréales infantiles, si vous faites des recherches, vous verrez qu’elles sont hautement transformées, raffinées, traitées thermiquement, dépourvues de tous nutriments, et parfois même enrichies de manière synthétique ; les nutriments sont donc rajoutés ! Pourquoi ne pas simplement manger des aliments entiers ?

De plus ceux sont souvent des mélanges de céréales et cela rend la digestion encore plus lourde et complexe. Pas étonnant que votre bébé soit fatigué vu l’énergie qu’il gaspille à digérer ces mélanges de céréales indigestes et non-destinés à la physiologie digestive d’un bébé surtout à 4 mois. Elles agiront pour remplir l’estomac de votre bébé, mais nous ne devrions pas nous concentrer sur le remplissage de nos enfants pour qu’ils n’aient pas faim.

Les céréales de manière générale contiennent peu de nutriments bio-disponibles. Alors, essayons plutôt de remplir le ventre de nos petits avec des aliments riches en nutriments !

Introduction des céréales dans l'alimentation de bébé

Il y a plusieurs écoles qui disent qu’il faut introduire le gluten vers 6-7 mois afin d’éviter le risque d’allergies/intolérances. J’ai donc introduit des flocons d’avoine mixés pendant une semaine à ma fille juste histoire de m’assurer qu’il n’y ai pas d’intolérance, puis j’ai arrêté de lui en donner. J’ai choisi l’avoine car le gluten de l’avoine est plus digeste que les autres glutens. Le petit-épeautre est aussi intéressant de ce côté là.

Vers 7-8 mois, j’ai donné un petit peu de lentilles corail, vous pouvez aussi faire avec de la farine de pois chiche. Vers 9 mois, j’ai introduit un peu de Pain des Fleurs au sarrasin ou à la châtaigne. Puis progressivement vers 10-12 mois, je compte intégrer des pseudo-céréales comme le quinoa et le sarrasin sous sa forme entière. Puis à partir de 1 an, les autres légumineuses et les céréales avec ou sans gluten en alternant le plus possible. Préférez des céréales anciennes comme le petit-épeautre, issues de l’agriculture biologique et des grains entiers.

Actuellement avec l’arrivée du froid, je préfère largement nourrir ma fille et ma famille avec les courges, potirons, patates douces, butternuts et autres légumes amidonnés que je prépare à la vapeur douce pour préserver les nutriments.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Retour haut de page