Poussette Bambisol Yuko avis

Poussette Yuko 2 Bambisol : que vaut-elle ? Notre avis

La marque Française de puériculture Bambisol, créer en 1945, est une marque qui propose des produits à bas prix, et qui convient parfaitement aux petits budgets. Avec comme produits phares les poussettes Yuko, elle a misé sur la praticité, l’ergonomie et la maniabilité. La Yuko de Bambisol est une poussette évolutive ultra compacte et légère (6,7kg), idéale pour la ville, et que vous pourrez utiliser dès la naissance de votre enfant jusqu’à ses 3 ans environ (15kg) grâce à sa position d’inclinaison allongée, nécessaire pour les nourrissons. 

Nous avons eu l’occasion d’essayer la Yuko pendant 14 mois environs, à la naissance de notre petite troisième. Mais regardons plus en détail ce que cette poussette propose.

Caractéristiques de la poussette Yuko

Par rapport à sa sœur ainé, la Yuko 2 propose un nouveau design, avec notamment une capote plus grande, un panier plus grand et un large panel d’accessoires (vendus séparément). Parfaite pour la ville, elle permet de se déplacer facilement dans les transports en commun ou sur les trottoirs étroits, tout en se conduisant aisément. Son système de repliage est rapide et une fois plié, la poussette est vraiment compacte, se rangera facilement dans un coffre comme dans votre maison, et une sangle de transport permet même de la pendre à l’épaule si besoin.

  • Poids plume : avec ses 6,7kg seulement, la Bambisol Yuko 2 fait partie des poussettes les plus légère du marché. Maniable très facilement, vous pourrez vous faufiler partout en ville. Sa structure en aluminium est donc un plus pour son poids, mais lui fait perdre quelques bons points quant à sa stabilité.
  • Inclinaisons : avec différents degrés d’inclinaisons, elle passera facilement d’une position allongée (position naissance) telle une nacelle, à une position hamac (assise) dès que l’âge de votre enfant le permettra (vers 9 mois). De plus, son repose jambes est également réglable pour permettre une position optimale.
  • Utilisation : adaptée pour la ville, vous pourrez facilement vous balader et prendre les transports en commun. Les roues avant pivotent à 360°. Elles sont de petites tailles et sans amortisseurs, ainsi cette poussette n’est pas faite pour la campagne ni les balades sur chemins.
  • Confort : sa nouvelle visière étendue protège bien bébé du soleil, et une petite fenêtre vous permettra de garder un œil sur lui.
  • Sécurité : avec son harnais à 5 points, elle permet de bien maintenir votre enfant dans son siège. Un garde-corps articulé peut s’acheter en plus si vous le juger nécessaire.
  • Accessoires : vous pourrez acheter en extra : un habillage pluie, une chancelière (couvre jambe), une ombrelle ou encore des moufles.

On a aimé / on aime moins

Sur le marché des low costs, la poussette Bambisol Yuko 2 a pas mal d’atouts pour plaire. Pour 100€ environ (sans accessoires), sa légèreté et son côté ultra-compact sont deux gros arguments. Mais pour un prix autour de 100€, souvent la qualité manque au rendez-vous. La Bambisol Yuko ne déroge pas à la règle et manquera un peu de longévité et de robustesse.

Ainsi, elle a tout de même un bon rapport qualité / prix, lorsque l’on mesure objectivement sa qualité correcte, proportionnelle à son prix ultra compétitif. Avec une note de 4,4/5 sur pas loin de 550 avis, on voit que cette poussette est populaire. Sa longévité et son confort sont globalement pointé du doigt.

  • Poids ultra léger (6,7kg)
  • Utilisable dès la naissance
  • Bonne maniabilité
  • Ultra compacte
  • Pliage une main très facile et rapide
  • 1 frein pour chaque roue arrière
  • Harnais à 5 points
  • Plusieurs accessoires disponibles (vendus séparément)
  • Guidon réglable en hauteur
  • Panier de taille moyenne
  • Prix très économique
  • Une utilisation intensive peut raccourcir sa longévité
  • Stabilité de la structure peu robuste
  • Confort du siège à améliorer

Notre avis

Pour notre petite dernière, nous avions envie de nous tourner vers une poussette compacte et légère afin de pouvoir nous déplacer facilement en ville. On aimait bien la Yoyo, mais beaucoup trop chère. Poussette yuko vs yoyo : c'est un "match" qu'on retrouve souvent dans les poussettes ultra compactes / format cabine.

Nous avons d’autres équipements pour d’autres occasions et pour la voiture, mais pour la ville, on voulait tester quelques choses de plus maniable, et à un prix très économique. La marque Française Bambisol nous est apparue comme une évidence, cocorico !

La Yuko 2 a rempli ses fonctions et nous n’avons pas eu de problèmes majeurs comme des roues qui cassent par exemple. Nous avons été satisfaits par son système de pliage très rapide et qui permet de transporter la poussette avec sa sangle. Cela nous a fait un peu bizarre d’utiliser une poussette pour nourrisson en position allongée face à la route, mais on s’y fait, et la petite fenêtre nous permettait de garder un œil sur notre enfant.

Globalement, la qualité générale est certes moins bonne que d’autre poussettes concurrentes que nous avons pu avoir, mais pour son prix, on savait à quoi s’attendre et elle a fait son job.

Critères à prendre en compte avant de choisir une poussette

Comme pour beaucoup de produits, il n’est jamais facile de se lancer dans des recherches tant l’on peut être noyer sous les informations et le choix. En plus, pour les poussettes, différents modèles seront adaptés à différents âges, un vrai casse-tête. Nous avons de bons conseils pour vous, à commencer par ces deux-là :

  • L’âge de votre enfant : Selon l’âge de votre enfant, vous devrez vous orienter soit vers une poussette 1er âge (de 0 à 1 an), soit vers une 2eme âge (de 9 mois à 4 ans environ). Les poussettes évolutives permettront généralement de faire les deux.
  • Votre besoin : que vous habitiez en ville ou en campagne, l’utilisation que vous ferez d’une poussette sera différente. Ainsi, identifier votre besoin pour mieux vous orienter dans votre choix.

Les différents types de poussettes

Il existe donc beaucoup de modèle, et beaucoup de catégories. Dans un premier temps, il est bon de comprendre un peu mieux les types de poussette que vous pourrez rencontrer, ainsi que leur jargon :

Les termes

  • Nacelle : c’est ce qui fait office de « landau » et qui permet à bébé une position allongée.
  • Hamac : il s’agit simplement du siège de la poussette, l’assise pour votre enfant.
  • Poussette canne : ce sont les poussettes les plus communes, qui sont donc dotées d’un hamac.
  • Coque (ou cosy) : c’est un siège légèrement courbé qui s’utilise principalement pour la voiture (en position dos), mais qui peut également s’utiliser sur certaines poussettes.
  • Châssis : c’est la structure sur laquelle vous pourrez poser la nacelle, le hamac ou la coque

Poussette 1er et 2eme âge

  • Les poussettes 1er âge : elles sont utilisables de la naissance jusqu’à 1 an environ. Permettant une position allongée, elles sont conçues pour les nourrissons. Ainsi, les nacelles ou les cosy (avec réducteur) sont les produits de cette catégorie.
  • Les poussettes 2eme âge : il s’agit des poussettes hamac, où le siège est en position « assise ».

Poussette combinée

  • On parle de poussettes combinées pour désigner un duo ou un trio, c’est à dire une poussette avec un hamac et une coque (pour un duo), et une nacelle (pour un trio). Ce sont donc des poussettes évolutives.

Poussettes multiplaces

  • Les poussettes multiples sont destinées aux enfants d’âges rapprochées, ou généralement les jumeaux ou triplés ou plus. Deux positions seront disponibles, côte à côte ou en file indienne. Ces produits permettent généralement une utilisation monoplace également.

L’ergonomie et la maniabilité

  • Pliage : vérifiez que le système pour replier et déplier la poussette soit simple, rapide et fluide. Cela vous fera gagner du temps, et vous évitera de petites colères. Mais aussi, les dimensions de la poussette une fois pliée sont-elles encombrantes ou compactes ?
  • Poids : les poussettes canne seront toujours les plus légères, dans une moyenne de 10 kilos. Certaines ultra compactes pourront descendre à 6kg environ. Plus elles sont légères, plus elles seront maniables. Cependant, elles peuvent perdre en stabilité et solidité.
  • Roues : des petites roues seront uniquement faites pour la ville, là ou des roues un peu plus grandes pourront aller sur des chemins de campagne. Souvent, les poussettes 3 roues sont également montée sur amortisseurs car elles sont faites pour la campagne, et offre une meilleure maniabilité.

La sécurité

  • Les normes : différentes normes vont venir réguler le marché des poussettes pour assurer une bonne sécurité aux utilisateurs. Elles vérifient notamment : la durabilité, le harnais, le risque de pincement ou de blessures, l’efficacité des freins et le détachement des pièces.
  • Structure : le châssis d’une poussette doit être d’un matériau assez solide, et être conçu pour ne pas bouger facilement, pour être robuste et stable. Cela jouera sur la longévité.

Le confort

  • Inclinaisons : selon l’âge de votre enfant, il sera nécessaire que votre poussette permette certaines inclinaisons. Que ce soit en position allongée, semi-assise ou assise, vérifier bien votre besoin.
  • Lavable : outre le confort qu’ils peuvent apporter, vérifier qu’ils soient déhoussables facilement et lavable en machine. Certaines poussettes nécessitent un lavage à la main, ou ne se déhoussent pas.

Le budget

Point qui est certainement le plus déterminant dans la décision d’achat, sachez tout de même que le prix ne sera pas un gage de qualité. Globalement, les poussettes vont de 100€ (voire moins) à plus de 1000€.

En moyenne, vous trouverez de bon produit de qualité en approchant les 200€. Les prix pour les combinaisons Duos ou Trios peuvent vite grimper, car en plus d’un produit entre 200€ et 500€, vous devrez rajouter un cosy, voir une nacelle (et le système Isofix pour la voiture).

Retour haut de page