Mal de dos pendant la grossesse : que faire ?

Je suis une jeune maman, comment prendre soin de mon dos ?


La grossesse est un moment très particulier pour votre dos. Pendant 9 mois, le dos et le bassin évoluent et s'adaptent pour permettre la croissance du foetus et l'accouchement.

Puis, le périnée et la sangle abdominale doivent se renforcer pour revenir à la posture initiale (l'aide de la kinésithérapie à cette étape est très précieuse).

Malgré tous vos efforts, les maux de dos apparaissent assez fréquemment chez la jeune maman.

En cause, toutes les nouvelles positions que vous prenez pour vous occuper de votre enfant : le change, le bain, le port de la nacelle, du porte-bébé, le siège auto... Ajoutez à cela les angoisses, la fatigue, les dérèglements hormonaux et les émotions fortes...

Nous avons tous les éléments pour un terrain favorable aux lombalgies (douleurs du bas du dos). Alors comment protéger votre dos ?

1) le terrain

Tout d'abord, une bonne hygiène alimentaire et une bonne hydratation permettent d'assainir le "terrain". Essayez de boire de l'eau de manière fractionnée (tout au long de la journée), à raison d'un verre d'eau par heure. Mangez sainement : pas d'excès, mais pas de régime strict non plus.

2) la dynamique

Le squelette est maintenu au niveau lombaire par les muscles de la sangle abdominale, les fameux abdominaux. Ce sont eux qui nous tiennent debout. Une bonne sangle abdominale permet de prévenir les maux de dos.

Le sport est bien sûr indiqué pour rester tonique, mais il n'est pas toujours facile à placer dans une semaine de jeune maman active....

L'astuce pour garder un bon tonus postural : marcher !

Marcher 1h par jour sera le meilleur moyen pour tonifier la posture. La marche aura également un effet positif sur le retour veineux. Le mouvement, c'est la vie, alors évitez la sédentarité.

3) la posture

Enfin, le meilleur moyen est de prévenir la douleur. Reposez-vous quand vous le pouvez, soyez à l'écoute de votre corps et surtout faites attention à vos positions.

Pliez les genoux quand vous changez le bébé au lieu de rester penchée en avant, ne prenez pas le bébé à bout de bras. Utiliser tout votre corps évitera de trop grands bras de leviers qui sont délétères pour le dos.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour haut de page