Soutien gorge d’allaitement

Comment choisir un soutien gorge d'allaitement ?

Soutien gorge d'allaitement : Comment choisir ?

+ Notre sélection de modèles

Pourquoi embarquer un soutien-gorge d’allaitement dans votre valise de maternité ? Parce qu’avec l’allaitement, votre poitrine se transforme et devient plus lourde et plus sensible. Elle a besoin d’un meilleur maintien, qui minimise les inconvénients de cette période mouvementée ! Quels sont les points à connaître pour choisir ce soutien-gorge ? On passe en revue pour vous tous les critères.

Un soutien-gorge d’allaitement, pourquoi ?

Un soutien-gorge d’allaitement ne vous rend pas exactement les mêmes services qu’un soutien-gorge ordinaire. Il assure un maintien renforcé lorsque les seins sont alourdis par les montées de lait et qu’ils peuvent être douloureux. Il permet donc d’être à l’aise, et d’éviter les vergetures, qui apparaissent lorsque les tissus mammaires cèdent sous la pression.

Côté pratique, un soutien-gorge d’allaitement vous aide dans vos mouvements, lorsqu’il s’agit de nourrir bébé. Il est toujours doté d’un système d’ouverture par clip à la bretelle, qui assure un accès rapide au sein pour l’enfant. On le combine avec des hauts boutonnés ou drapés, qui, en s’écartant facilement, permettent d’allaiter sans se déshabiller.

Dernier coup de main que ce soutien-gorge vous rend : il vous permet de rester élégante lors de cette période quelque peu inconfortable. Il assure un joli maintien et accueille aussi les coussinets d’allaitement, qui permettent aux mamans de ne pas se retrouver maculées de disgracieuses auréoles au niveau des seins.

Notre sélection des meilleurs soutien-gorge d'allaitement


Soutien-gorge allaitement en coton bio

Soutien-gorge allaitement doublé en coton bio

Soutien-gorge allaitement dentelle

Soutien-gorge d'allaitement sans armatures

Soutien-gorge d'allaitement dentelle

Soutien-gorge d'allaitement sans armatures

Choisir son soutien-gorge d’allaitement


Il existe quelques conseils de base pour choisir son soutien-gorge d’allaitement. 

Premièrement, il faut toujours choisir ce type de soutien-gorge en pensant d’abord à son confort et à un bon maintien, même s’il est possible de joindre l’utile à l’agréable avec des modèles plus glamour.        
Si l’on est dotée d’une forte poitrine, il faut bien veiller à adopter de bonnes bretelles, larges et réglables, qui ne rentrent pas dans la peau et soulagent la nuque et les épaules. Une bonne bande élastique sous les bonnets est aussi recommandée pour soutenir les seins de plus en plus volumineux.

Quelle que soit sa poitrine, on pensera toujours à vérifier que son soutien-gorge d’allaitement a bien plusieurs rangs d’agrafes. On gagne en moyenne une taille de bonnet et une taille de tour de buste au cours de la grossesse. Enfin, n’adoptez jamais des modèles à armatures pour dormir, qui risquent de pincer la peau et d’endommager les tissus mammaires.

Munis de ces quelques informations, penchez-vous ensuite sur les aspects plus personnels, tels que la taille, la matière ou le modèle.

La taille d’un soutien-gorge d’allaitement

On recommande d’acheter son premier soutien-gorge d’allaitement au cours du troisième trimestre de grossesse. On en choisira un second ensuite, 2 à 3 semaines après l’accouchement, quand la poitrine se stabilise.        

Détail pratique : pour connaître sa taille de soutien-gorge, il faut se munir d’un mètre de couturière. Mesurez d’abord votre tour de buste, en passant sous la poitrine, puis la profondeur des bonnets en posant le mètre sur la partie la plus haute des seins. Puis, comparez vos mesures aux tableaux des fabricants qui indiquent les tailles.

La matière

Il existe plusieurs matières qui respectent la peau et sa fragilité lors de cette période très critique. Le coton est le plus classique. Il laisse respirer la peau, mais n’est pas le must. La microfibre et l’élasthanne s’adaptent mieux aux fluctuations de taille de la poitrine sans se détendre. La microfibre, qui sèche très vite a un toucher très doux et sera appréciable en cas de fuite de lait.

Les modèles

Le dilemme avec armature/sans armature se pose pour les fortes poitrines. Les armatures, déconseillées pendant la grossesse, leur sont malgré tout indispensables, car elles les aident à rester en place. Elles ne doivent toutefois pas être portées la nuit.

Les modèles brassière ont un look sportif, mais attention au maintien, qui est moins bon que celui d’un soutien-gorge d’allaitement classique. En raison des montées de lait à toute heure, il est conseillé de porter un soutien-gorge la nuit. Un bon compromis est d’adopter une brassière pour dormir et un soutien-gorge en journée.      

Pour un soutien-gorge grande taille/forte poitrine, on déconseille les modèles forme bandeau ou triangle. Privilégiez un soutien-gorge d’allaitement cache- cœur en microfibre, avec des bretelles matelassées et un dos renforcé et élastiqué.

Où acheter son soutien-gorge d’allaitement ?


Traditionnellement, on achète son soutien-gorge d’allaitement dans les magasins de puériculture, ou spécialisés en produits de naissance. Aujourd’hui, internet offre aussi un vaste choix. Nous avons testé les marques les plus vendues.

Kiabi

Une gamme basique en coton pour les petits budgets. Vendus par lot autour d’une vingtaine d’euros, les soutiens gorges sont confortables, mais leur maintien n’est pas optimum pour les fortes poitrines.

Vertbaudet

La marque spécialiste de l’univers du bébé propose des modèles avec des imprimés et de la dentelle dans des matières plus élaborées : microfibre, élasthanne et polyamide. Comptez autour de 20 euros le soutien-gorge, ce qui reste très raisonnable.

Orchestra

L’enseigne propose des modèles abordables de la marque Anita et Prémaman, entre 20 et 30 euros. Beaucoup de modèles moulés,​​​​ confortables et fonctionnels, mais pas très convaincants au niveau de l’élégance.  

Etam

Beaucoup de formes triangles et de brassières dans cette collection, qui met l’accent sur le confort des matières « peau à peau ». Une gamme un peu uniforme, mais des prix qui restent abordables (entre 20 et 40 euros).

H et M

Une collection de modèles coton à petits prix, vendus par lot de 2. Des soutiens- gorges et des brassières qui conviennent mieux aux poitrines menues. Style jeune et décontracté avec des modèles croisés sans agrafe.

Envie de fraises

Certainement l’une des marques les plus sympa lorsque l’on veut allaiter tout en restant glamour. Avec des imprimés et des dentelles chic, beaucoup de formes corbeille, on y trouve de beaux modèles raffinés. Comptez autour de 40 euros pour un soutien-gorge d’allaitement sexy.

Anita

Comptez 30 à 75 euros pour un soutien-gorge, mais le confort et le maintien sont au top. La marque possède des modèles évolutifs qui s’adaptent aux variations de la poitrine entre les montées de lait. Une marque à recommander pour les plus fortes poitrines, avec des modèles renforcés qui vont jusqu’au 95 H.

Retour haut de page