Legging de grossesse

Legging de grossesse : Comment choisir ?

+ Notre sélection de modèles

Le legging est devenu un classique de la mode, plus galbant et féminin qu’un pantalon et plus passe-partout qu’un collant. Le legging de grossesse s’impose donc dans le dressing de la femme enceinte, avec des modèles hyper confortables et soutenants. On vous en dit plus sur ce qu’il faut savoir pour bien le choisir.

Notre sélection des meilleurs leggings de grossesse


Legging grossesse sans couture

Legging grossesse sans bandeau

Legging grossesse taille haute

Choisir son legging de grossesse


Un legging de grossesse est choisi pour son confort indéniable, car c’est par excellence le vêtement dans lequel la femme enceinte se sent bien. Lorsqu’elle ne supporte plus les pantalons, il a la propriété de s’adapter progressivement et en douceur à ses formes. Il est si confortable qu’on le porte de jour comme de nuit : ce qui plaît à celles qui ont une grossesse difficile et ne mettent pas beaucoup le nez dehors.

Par rapport à un legging classique, le legging de grossesse est renforcé au niveau de la taille avec un bandeau élastiqué bien haut, pour soutenir le ventre. Il est de préférence conçu sans couture. On le préfère au jean de grossesse skinny, car il ne serre pas du tout, ce qui est préférable lorsque les jambes sont lourdes. Enfin, ce legging est peu cher, s’enfile comme un gant et est plus chaud qu’un collant, tout en restant féminin. Voyons les critères selon lesquels on le choisit.

La matière

Les peux sensibles des femmes enceintes le préfèrent en coton ou en modal, mélangé à un peu d’élasthanne. Des matières synthétiques comme le polyamide ou la viscose rentrent aussi dans la composition de leggings extensibles et doux pour un effet seconde peau. Le legging de grossesse d’hiver épouse le velours et la laine et est encore plus douillet doublé de polaire. Oubliez les matières plus techniques, rentrant dans la confection des leggings pour l’effort. Un legging de grossesse de sport, pour pratiquer gym douce ou yoga, se choisit de préférence en coton.

Le maintien

Il est assuré par un bandeau, qui, sur la plupart des modèles, recouvre tout le ventre. Il existe des modèles bi-matières, avec un bandeau conçu en synthétique très extensible et des jambes en coton. Certains modèles sont seulement composés d’un mince bandeau sous le ventre, de manière à être portés plus facilement après la naissance. C’est à ce moment-là que les jeunes mamans peuvent penser au legging de contention grossesse, qui les aide à retrouver leur corps d’avant-bébé. Comment ? En effectuant une légère compression médicale sur les jambes, pour affiner la silhouette en stimulant la circulation du sang.

Le style

Comme tous les leggings, le legging de grossesse se porte long ou peut s’arrêter au genou. Le choix de la longueur est affaire de saison, mais aussi de morphologie. Les petites jambes éviteront les leggings courts qui « cassent » la silhouette. Côté chaussures : le legging est superbe avec des escarpins, mais supporte aussi bien les baskets.

La couleur

Le grand classique de ce legging est le noir, car il avantage les silhouettes qui s’arrondissent. Pour éviter les transparences, on aura le choix de le choisir un peu plus épais et gainant. Les couleurs plus flashy et les matières brillantes sont plus conseillées aux minces. Tendance et sexy, le legging simili cuir de grossesse va à toutes, agrémenté d’un top fluide et large.

Le prix

Pour un modèle plus opaque et gainant, comptez mettre un peu plus cher dans un legging. Les plus abordables sont en coton, mais les modèles bons marché sont parfois décevants : trop courts au niveau des chevilles ou pire, transparents (même en noir). Notez bien qu’avant d’opter pour un coloris clair ou une transparence, il faut penser au dessin de vos jambes. Un legging laisse transparaître certaines petites imperfections, notamment au niveau du contour des genoux. Quant au legging clair, il laisse deviner la saillie des muscles, joli pour les sportives, mais à fuir pour les autres !  

Où acheter son legging de grossesse ?


Les grandes enseignes spécialisées dans les vêtements de grossesse et d’allaitement proposent des leggings de grossesse à des prix très variables. Il est possible de trouver facilement son bonheur sur le web : nous avons testé les « stars » du marché.

 Envie de fraises

La gamme laisse le choix entre plusieurs matières : viscose, polyamide ou coton/élasthanne, pour des leggings aux coloris très sobres : noirs, gris, anthracite. On peut y trouver un legging court grossesse en viscose et côté fantaisie, un modèle zippé type tregging, opaque et gainant, avec ceinture basse sous le ventre. Prix plus hauts : de 20 à 40 euros pour un modèle simili cuir.

 Seraphine

La marque propose des leggings de grossesse plus haut de gamme, avec des matériaux dernière génération comme le modal ou le bambou, hypoallergénique et antibactérien. Elle cible tous les besoins, avec des leggings de sport contenant du lycra, ou des leggings d’hiver doublés et molletonnées. On note aussi un legging post grossesse de contention pour retrouver la ligne après bébé. Taille haute ou taille basse selon les modèles et large gamme de prix, de 29 à 55 euros pour un simili cuir.

 Vertbaudet

Un choix de 13 modèles, majoritairement coton avec une petite quantité d’élasthanne pour le confort. Des produits très classiques, avec quelques couleurs, et côté fantaisie, un legging de grossesse court et un modèle pied de poule bi-matière très citadin. Prix très abordables (environ 15 euros le legging).

 Kiabi

Peu de modèles, mais des prix mini pour un rapport qualité prix qui reste très honnête. Les moins chers sont en coton : ils seraient un peu transparents et peuvent boulocher à l’entretien. Petit défaut que l’on peut reprocher à la gamme : le manque de couleur, puisqu’elle ne propose que du noir ou du très sombre. Les tailles sont hautes. Comptez de 9 à 15 euros le legging.

 H&M

La marque propose un modèle parmi les moins chers (9 euros), vendu par lots et contenant du coton biologique. Les autres modèles alternent beaucoup de matières synthétiques, comme le polyester et la viscose au coton. Côté look, c’est le noir qui domine. On note : un modèle de tregging style motard, gainant et opaque, quelques imprimés style fitness et un modèle de yoga élastiqué aux pieds. Taille haute ou basse au choix et prix très abordables.

Retour haut de page