Robe d’allaitement

Robe d'allaitement : Comment choisir ?

+ Notre sélection de modèles

Aujourd’hui, la robe d’allaitement est de plus en plus tendance, comme tous les vêtements qui visent à sublimer les formes des femmes enceintes. Elle s’adapte aux courbes du corps avant et après la naissance, et surtout, libère les gestes des mamans pour allaiter. On la choisit à la fois pour des raisons esthétiques et fonctionnelles : voyons comment.

Une robe spéciale allaitement, pourquoi ?

L’allaitement n’est pas toujours simple à pratiquer. Il demande de l’habitude et génère au départ quelques désagréments. Les montées de lait rendent les seins lourds et douloureux et seul l’appétit de bébé met un terme à cet inconfort.
Pour mieux vivre cette période, la robe d’allaitement vise avant tout à faciliter les gestes de la mère, soumise aux demandes répétées de son bébé. Elle complète le dispositif du soutien-gorge d’allaitement, car tous 2 possèdent une ouverture qui facilite l’accès au sein de l’enfant.

On lui trouve 3 points forts :

  • Son côté pratique : allaiter redevient un geste naturel, en tirant sur un zip ou en soulevant un pan de robe. Les dispositifs d’ouverture sont conçus pour s’ouvrir d’une seule main, soit avec un minimum de geste.
  • Son côté discret : par ses petites ouvertures, la robe d’allaitement ne découvre que la petite partie de sein dont bébé a besoin. Plus besoin de découvrir son ventre ou sa poitrine, ni de rechercher un endroit à l’abri des regards indiscrets. C’est une robe qui facilite les mouvements et les déplacements, les mères se sentant rassurées pour donner le sein en toutes circonstances.
  • Son élégance : les modèles sont raffinés et jolis pour flatter les mamans dans ces moments propices à la mise en valeur de leur féminité. D’ailleurs, la plupart des mères choisissent des robes qu’elles porteront bien au-delà de l’allaitement, parce qu’elles ont tout simplement flashé dessus ! Les tissus extensibles s’adaptent de plus, à l’évolution de leur morphologie.

Pensez-y : combien de temps comptez-vous allaiter ? Une robe d’allaitement n’est pas une pièce obligatoire dans la garde-robe de la future maman, mais si elle compte allaiter de longs mois, c’est un vêtement qui peut devenir aussi pratique qu’agréable. À titre indicatif, les préconisations de l’OMS sont de 6 mois d’allaitement, pour la santé future de l’enfant. Une période qui peut justifier de s’offrir une jolie robe, non ?

Notre sélection des meilleures robes d'allaitement


Robe grosses et allaitement Divine

Robe grosses et allaitement Felicineor

Robe grosses et allaitement Claire

Soutien-gorge d'allaitement sans armatures

Soutien-gorge d'allaitement dentelle

Soutien-gorge d'allaitement sans armatures

Choisir son pyjama d’allaitement


La robe d’allaitement est une pièce d’habillement destinée à celles qui aiment ce vêtement très féminin qu’est la robe. Elle épouse un peu tous les styles, pouvant se porter longue ou courte, dans des versions été/hiver. On va la choisir d’abord en fonction de son style vestimentaire et en optant pour le système d’allaitement que l’on préfère.

Quand acheter sa robe d’allaitement ?

On conseille de la choisir autour du 5è mois de grossesse. Elle vous suivra tout au long de la période grossesse/allaitement, car elle est adaptée pour épouser toutes les transformations de la poitrine et du ventre.

À savoir : les modèles longs, plus fluides en coton peuvent être légèrement plus longs sur le devant, ceci afin de bien recouvrir un ventre rebondi. Ils seront donc moins polyvalents que les modèles extensibles, qui se portent aussi en dehors des périodes de maternité.

La taille

Pas de complications en vue, les robes d’allaitement sont conçues pour épouser la silhouette d’une femme du début à la fin de sa grossesse. On achète une robe d’allaitement selon sa taille habituelle (donc pas de taille au-dessus ni de grande taille à prévoir).

Le système d’allaitement

Contrairement à ce que l’on pense, cette robe n’est pas forcément décolletée, car il existe différents systèmes d’ouverture selon les modèles. Les décolletés V sont répandus, mais les boutons pressions au niveau des épaules ou les zips latéraux sont plus pratiques pour les frileuses. Il est possible aussi que l’ouverture soit dissimulée sous la poitrine, recouverte par un pan de tissu : certainement l’ouverture la plus discrète.

Le style

Sachant qu’il existe des robes pour toutes les occasions, il faudra penser à l’utilité de cette robe en fonction de vos activités. Pensez-vous la mettre pour sortir, ou plutôt pour rester à la maison ? Un modèle classique, avec un système d’ouverture insoupçonnable, sera parfait pour vos rendez-vous professionnels. La robe de soirée d’allaitement existe aussi, à porter avec accessoires et talons hauts, lors d’un dîner chic avec bébé

La matière

Une robe d’allaitement est conçue dans une matière fluide, qui épouse les courbes du corps. Pour l’hiver, il existe des matières chaudes comme la viscose ou le polyester. Pour l’été, on préfère les matières naturelles pour éviter la sudation, comme le coton ou le bambou. Préférez ce dernier, ou le coton biologique si vous êtes sujette aux allergies.  

Où acheter sa robe d’allaitement ?


Il existe une quinzaine de marques spécialisées sur le web qui se distinguent au niveau des styles, des prix et de la qualité.

 Vertbaudet

Que du très classique chez Vertbaudet, avec des modèles en molleton, longs imprimés à volants style gitane, ou encore robe chemise jean. Les compositions alternent les matériaux synthétiques et le coton (bon rapport qualité-prix entre 20 et 45 euros la robe).

Assos

La marque sportswear branchée propose des robes de grossesse qui n’ont plus rien de classique : courtes en jean, drapées, décolletées… Une bonne marque pour trouver une robe d’allaitement plutôt jeune et sexy et à petit prix (modèles à partir de 15 euros).

 H et M

H et M propose la marque Mama, plutôt chic et pas chère (entre 15 et 40 euros). À repérer : les plissés en crêpe plutôt originaux sans manche, la « chauve-souris » en satin ou les mousselines vaporeuses. Coloris un peu tristounets, mais beaucoup de coupes différentes avec un peu tous les systèmes possibles pour allaiter.  

Envie de fraises

La marque brille par ses modèles près du corps assez glamour (manches longues ou manches courtes) et ses imprimés très féminins. La taille empire et la robe pull et bi matière y sont à l’honneur. Comptez autour de 50 euros pour une robe d’allaitement habillée, souvent moulante, que vous porterez certainement aussi en dehors de vos maternités (40 euros pour un modèle de cérémonie avec dentelle).

Séraphine

La marque en propose un peu pour tous les goûts avec de nombreux modèles, du plus classique, à la robe longue pour soirée ou mariage. Les modèles sont un peu plus passe-partout et confortables que chez envies de fraise, on y trouve notamment du long, des plissés amples et vaporeux et des modèles marins à rayures. Comptez des prix plus élevés, à partir de 80 euros la robe.

Retour haut de page