Comment accueillir bébé sans se ruiner ?

Comment préparer l'arriver de bébé sans se ruiner ?


Quand tu attends un enfant, il y a certaines étapes importantes qui tu es pressée de vivre. L’une d’entre elles est la préparation de la chambre, choisir la poussette, les habits etc.

Tu te précipites dans les jolies enseignes qui jonchent ton trajet entre ton travail et ta maison. C’est marrant, tu n’avais jamais remarqué qu’il y en avait autant. Tu craquerais bien pour ce joli lit, cette armoire trop mignonne, sans parler de la poussette high-tech qui trône fièrement au milieu du magasin. Si tu es comme moi, tu es sage et ne dévalises pas le magasin sur un coup de tête. Pour chaque achat, j’ai tenu à montrer à mon chéri avant d’acheter. C’est aussi une façon d’impliquer le papa dès le début de la grossesse. Tu te rendras vite compte que s’équiper pour un enfant peut te coûter une fortune ! Rien que la poussette, tu peux en avoir pour 800€ !!!! Plus le lit, la baignoire dernier cri, la déco de chambre trop mignonne, etc…

Quand on a commencé à tout additionner avec mon chéri, on a pris peur. Il a été nécessaire de bien réfléchir, de comparer et faire des concessions. Voici comment nous nous sommes équipés pour un enfant puis un deuxième sans trop nous ruiner.

Les achats malins par univers

La chambre

Mon critère était simple : je voulais des couleurs neutres, des meubles simples : un lit (avec les côtés en barreaux), une armoire, un plan à langer. Winnie, je n’ai rien contre lui, j’ai même trouvé des chambres avec sa frimousse plutôt sympa, mais le prix !!! Sans rire, on dessine un ourson et PAF le prix est multiplié par deux. C’est chez notre ami le suédois que nous avons trouvé notre bonheur.

C’était celui de bébé. Les barreaux ne se baissent pas sur le côté. En même temps, avec son retard de motricité, il est toujours au niveau haut, donc baisser les barreaux, ce n’est pas vraiment à l’ordre du jour. C’est devenu le lit du 2ème. Pour bébé, nous sommes plein d’optimisme (de toute façon, il marchera bien un jour), on lui en a racheté un avec un côté qui peut s’enlever.

Et voilà 2 lits pour 180€ au total ! Ils vont pour fille ET garçon. L’avantage d’une chambre blanche pour un premier, comme c’est le cas pour nous, c’est que l’arrivée d’un 2e enfant dans cette même chambre ne ruine pas toute la décoration. Ils auront chacun leur petit coin déco au-dessus de leur lit (on cherche toujours un truc sympa, pas gnan-gnan pour le 2ème). 

Pour ce qui est de l’armoire (120€) et la table à langer (75€), on a pris dans la même collection que le premier lit. Pour notre 2ème, nous avons acheté une commode supplémentaire (85€).

Voici la chambre meublée en neuf pour 2 enfants pour 450€.

La poussette

LE gros budget à prévoir. L’astuce quand tu attends un enfant est de demander autour de toi (famille, amis) si quelqu’un n’aurait pas une poussette qui traîne à la cave. Nous avons eu de la chance, ma cousine nous a prêté la sienne pour bébé. C’était clairement pas le modèle que j’aurai choisi, mais au moins, elle avait l’avantage d’être gratuite.

C’était un tank, mais elle avait de vraies roues, on a pu baladé bébé sur des pavés ou des chemins cahouteux sans aucun souci, il s’endormait à tous les coups. Ensuite, nous avons décidé d’acheter une poussette canne, histoire de pouvoir passer partout (dont le métro) et qu’elle prenne aussi moins de place dans notre salon. J’avais complètement craqué sur la Quest de MacLaren. Mais à 250€ neuve, comment dire… c’était juste hors de question. L’argent, on l’avait, mais je trouvais ça fou de payer si cher. On a recherché sur notre ami Leboncoin. On en a trouvé une, qui avait 2 ans. On l’a testé sur place. Et hop à 90 ou 100€, nous avions notre MacLaren.

Pour le 2ème, il nous a fallu une poussette avec cosy. Nous en avons fait des magasins, mais aucune ne nous a plu. Mettre 800€ n’était pas envisageable. Par le biais d’un article sur un blog, j’ai vu une poussette qui semblait pas mal sur le papier et à 430€ pour un duo (poussette + cosy). On l’a testée en magasin avec bébé. Elle était top, hyper maniable, encombrement correct, un panier volumineux, possibilité de mettre le siège face au pousseur ou à la rue, etc. Heureux de notre première expérience sur le site de petites annonces, j’ai tenté le coup. Sur toute l’Ile De France, il n’y avait qu’une seule annonce pour ce modèle, juste de l’autre côté du périph, pas loin de chez nous. LE coup de bol ! Du coup, nous avons notre poussette adorée en mode trio (avec la nacelle en plus donc) pour 215€. Bonjour l’économie !

Voir notre comparatif des poussettes bébé

Le transat

Nous avons beaucoup de chance, pour bébé, une collègue de mon chéri nous a prêté son Up & Down de Béaba.

Si nous n’avions pas eu cette opportunité, nous n’aurions pas mis plus de 50€ je pense. Pour le 2ème, on nous prête encore le même transat. Si ça n’avait pas été possible, j’aurai emprunté celui de ma belle-soeur, un basique, il aurait été très bien également.

Le repas

C’est pas l’achat à faire obligatoirement pendant la grossesse étant donné que tu ne mettras ton bébé dedans que vers 6 mois. Pour bébé, nous avons fait simple et acheté simplement un réhausseur.

Pour le 2ème, on se permet une petite folie, on va investir sur une chaise haute « plus classique » mais évolutive.

Mon Chéri a louché sur la Tripp Trapp de Stokke. Alors oui elle est jolie, pratique et peut servir jusqu’à l’âge adulte. MAIS elle coûte 170€ auquel il faut rajouter 50€ pour avoir l’adaptateur bébé. Soyons honnête, le jour où les enfants tiendront assis sur une chaise classique, je serai bien contente d’avoir enfin une table et des chaises assorties, donc bye bye le matériel de puériculture. J’en ai parlé sur Twitter, et là, une twitcopine (merci Maëline) m’a parlé de sa chaise haute de vacances : la chaise haute Totem de Safety First.

On ne peut l’utiliser que jusqu’à 10 ans, mais je compte bien ne plus en avoir besoin avant cela.

La baignoire

Pour bébé, ma cousine nous avait prêté la sienne qui était posé sur un support pour ne pas avoir à nous baisser. Pareil, on doit lui rendre (quelle idée de faire un bébé en même temps que nous aussi !!) Un jour où nous traînions chez l’ami suédois, nous avons trouvé notre bonheur à moins de 10€. Alors oui il faudra se baisser, mais c’est pas hyper gênant non plus, on n’est pas en mousse. Nous pourrons également mettre la baignoire sur sa commode dans la chambre si besoin.

Le porte-bébé

Pour bébé, nous avions le porte-bébé Babybjorn.

Il est super facile à mettre, se lave en machine. Par contre, on ne peut pas s’en servir hyper longtemps, il n’a pas de soutien lombaire donc quand Bébé commence à peser un certain poids, ça devient vite usant pour le dos. Mais franchement, pour bébé on l’a beaucoup utilisé, il en a fait des siestes dedans.

Pour le 2ème, j’ai eu envie d’essayer d’autres systèmes de portage. Ce n’était pas franchement nécessaire, mais j’ai eu envie de me faire plaisir. Je me suis achetée une écharpe de portage neuve de la marque Ergobaby. Et également un porte-bébé Ergobaby. Celui-là il me fait rêver depuis des mois. Cet été, ma copine a eu la gentillesse de nous prêter le sien pour que l’on essaie. Étant déjà enceinte de 2 mois, je n’ai pas pu tester, ça m’appuyait sur le ventre. C’est mon chéri qui a donc porté bébé et franchement ils ont adoré les deux. Pour le 2ème, je voulais le mien, là je cherchais une occasion. Cette fois, c’est sur Instagram que j’ai trouvé mon bonheur. Certes, ce n’est pas LE modèle qui me plaisait tant, mais à 80€ au lieu de 120€, je n’ai pas réfléchi 3h.

Acheter un porte-bébé, ça dépend vraiment de son mode de vie. A Paris (ailleurs aussi, mais je parle de ce que je connais), je trouve que la poussette n’est pas toujours hyper pratique : métro, trottoirs étroits, appartements riquiquis. Un porte-bébé peut s’avérer vraiment nécessaire.

➜ Notre comparatif des meilleurs porte-bébé

Le siège-auto

Là encore nous avons eu beaucoup de chance car les collègues de mon chéri voulaient nous faire un cadeau de naissance, comme ils sont nombreux, nous avons pu demander un « gros » cadeau. Nous en avons profité pour demander un siège-auto groupe 1-2-3, comme ça, on n’aura pas besoin de changer.

Pour le 2ème, il y a de très grandes chances qu’on leur demande le même cadeau. Pour ce produit, il est compliqué de prendre de l’occasion. On ne peut pas être sûr que le siège-auto n’a pas subi de choc.

➜ Notre comparatif des sièges auto bébé

Achats inutiles

Comme beaucoup de parents, nous avons fait des achats inutiles.

Le top sur ma liste d’achats totalement a été le chauffe-biberon. Nous avons toujours donné des biberons d’eau du robinet (encore une économie) à température ambiante. La seule fois où je m’en suis servie, ça a été les 3 jours où j’ai gardé la fille d’un couple d’amis pendant mon congé maternité. Je l’ai rapidement revendu.

Nous en avons évité certains comme le stérilisateur de biberons. Je ne sais pas s’il y a des cas où ça peut s’avérer utile (bébé avec un système immunitaire défaillant ou autre) mais la plupart des parents n’en ont pas besoin. Une casserole d’eau bouillante, ça fonctionne très bien.

Chaque cas est différent, je ne dis pas qu’il ne fait pas acheter ces produits, t’es grand, tu fais ce que tu veux.

Petites astuces à retenir

  • Parler autour de soi : amis, famille, collègues, voisins. Ma belle-soeur en discutant avec sa voisine s’est retrouvée avec des sacs remplis d’habits de bébé en très bon état pour son fils. J’ai récupéré des pots vides Naturnes à la nounou de bébé. Nous stockons toutes nos compotes et purées du soir dedans. Nous n’avons acheté que des pots grand format du coup.
  • Chiner sur Internet : les sites comme Leboncoin sont vraiment top. Nous avons fait aussi quelques affaires sur CDiscount ou Amazon. J’ai bien conscience que c’est plus facile de trouver des annonces intéressantes en région parisienne qu’au fin fond du Gers. Sur Facebook, il existe des groupes de revente « régionaux ».
  • Ne pas oublier les supermarchés qui ont du petit matériel tels que bavoirs, cuillers en plastique, vêtements mais aussi des transats, poussettes canne bien moins chers.

Moi aussi, les produits de grandes marques, les vêtements de certaines boutiques me font rêver parfois, mais il faut savoir ce que l’on veut : manger des pâtes pendant 6 mois tout ça pour une poussette ou pour la même somme meubler la chambre et acheter une poussette…

J’ai totalement conscience que tout le monde n’a pas de la famille ou des amis sur qui compter. Ce ne sont que des idées. Il y a aussi moyen de faire de plus grosses économies, mais ce sont ces produits que nous avons choisi.

Et toi, tes astuces pour économiser sur l’équipement puériculture ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour haut de page