Comment et pourquoi pratiquer le peau à peau avec bébé

Pratiquer le peau à peau avec son bébé


Bien que le peau-à-peau soit de plus répandu au sein des maternités juste après avoir donné naissance, beaucoup de mamans arrêtent cette pratique de retour à la maison. Alors que cette méthode bienfaisante pour le bébé et la maman mérite d’être continuée au-delà des murs de la maternité.

Qu’est-ce-que le peau-à-peau ?

Le peau-à-peau ou méthode kangourou est généralement proposé à la maman juste après la naissance du bébé si ce dernier se porte bien. Le nouveau-né est alors déposé nu sur la poitrine de sa maman pendant une période d’environ 2 heures. Si comme moi vous avez eu une césarienne, le bébé sera déposé sur vous quelques instants avant de partir en peau-à-peau avec le papa dans une salle annexe pendant que l’on vous referme. Une couverture chaude est généralement posé sur vous et le bébé.

Pourquoi pratiquer le peau ?

Bébé a été 9 mois dans le ventre de la maman à une température à 37°C. Dès sa sortie il se refroidi vite. Le peau-à-peau lui permet de rester au chaud en régulant sa température.

En plus de réguler la température du corps, cette technique permet à bébé de réguler sa respiration et son rythme cardiaque en se calant sur votre rythme.

Que vous souhaitiez allaiter ou simplement donner la tétée de bienvenue, le peau à peau facilitera la prise au sein.

Pourquoi continuer à la maison ?

Le peau-à-peau permet de calmer les bébés souffrants de coliques. En effet, la position sur le ventre et la chaleur que vous dégagez soulageront ses petits maux de ventre.

Il permet aussi de favoriser l’endormissement en régulant la respiration et le rythme cardiaque des bébés agités en fin de soirée.

Le peau-à-peau favorise la production d’ocytocine cela permet de renforcer le lien entre le bébé et le parent pratiquant.

L’ocytocine favorise la lactation mais aussi le retour de l’utérus à sa forme initiale. Il favorise donc une récupération plus rapide.

Comment pratiquer le peau-à-peau ?

Poser bébé nu ou avec une couche en position verticale contre votre poitrine nue également. Les jambes doivent être en grenouille. Et dégagez bien ses narines pour qu’il puisse bien respirer. La tête du bébé posée sur le côté, pensez à alterner les côtés si vous pratiquez régulièrement. Recouvrez-vous et le bébé d’une couverture chaude.

Pour plus de sécurité vous pouvez vous procurer un bandeau de peau-à-peau (appelé aussi bandeau de portage). Le mien vient de l’association Kododo. Je l’avais néanmoins acheté directement auprès de ma maternité. Il m’a été bien utile les premières semaines de vie de ma maternité car mon bébé ne voulait dormir que sur moi. Je dormais du coup en position semi-assisse entourée du coussin d’allaitement avec bébé sur moi en peau-à-peau dans le bandeau. Grâce à ce bandeau j’ai pu récupérer sinon ça aurait été vraiment compliqué sans de dormir paisiblement (enfin aussi paisiblement qu’une jeune maman peut dormir bien évidemment).

Et vous, avez-vous pratiqué le peau-à-peau avec votre nouveau-né ? N’hésitez pas à partager vos expériences en commentaire.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour haut de page